De ce que nous mettons dans nos assiettes aux crèmes pour la peau, les herbes naturelles et les plantes sont prisées dans le domaine du bien-être. Parmi les ingrédients à privilégier, certains possèdent des vertus supérieures, dotées d’un large éventail de propriétés bénéfiques, à tel point que l’on parle de « superaliments ». Le dernier-né, prêt à faire sensation dans les régimes santé s’appelle le jiaogulan, ou encore l’herbe de l’immortalité. Zoom sur les secrets d’un superaliment pas comme les autres…

Le jiaogulan, herbe de l’immortalité

Le jiaogulan est une plante grimpante de la famille des cucurbitacées, cultivée dans certaines régions d’Asie et, jusqu’à une date récente, principalement utilisée dans les régions montagneuses du sud de la Chine et du nord du Vietnam. Encore appelée ” l’herbe de l’immortalité “, les habitants de la province chinoise du Guizhou la consomment sous forme de thé et, curieusement, on leur attribue une longévité dépassant la norme…

Le jiaogulan n’est pas une plante récente : sa culture remonte aux temps anciens. Il était d’ailleurs déjà mentionné dans un ouvrage relatif à la dynastie Ming, Médecine contre la Famine. Rustique, la plante est capable de résister à des températures allant jusqu’à -15°C. Au Japon, elle est également utilisée comme édulcorant.

Les secrets du jiaogulan

Tout comme le ginseng, le jiaogulan est une plante adaptogène, c’est-à-dire qu’elle augmente la capacité du corps humain à faire face à toute forme de stress, quelle que soit son origine. Souvent comparée au ginseng, le jiaogulan possède des qualités supérieures. Il contient notamment six fois plus de saponines – des composés chimiques possédant des effets anti-inflammatoires, protégeant le foie et renforçant la glande surrénale – que le ginseng.

L’herbe de l’immortalité, comme on l’appelle, est également un puissant antioxydant. Les antioxydants endogènes sont la défense naturelle primaire de l’organisme contre les radicaux libres. Le corps humain en produit cinq types différents. L’un des plus importants est le superoxyde dismutase (SOD), auquel on attribue la longévité et la responsabilité du combat contre les radicaux libres les plus dangereux et les plus courants. Jusqu’à la découverte du jiaogulan, aucun moyen naturel et efficace permettant d’augmenter les SOD n’avait été découvert. A ce titre, la révélation des vertus de la plante marque une avancée importante dans la lutte contre ces radicaux libres.

Le jiaogulan est également reconnu pour son action bienfaisante sur la santé du système cardiovasculaire. En effet, des études scientifiques ont permis de montrer que la plante prévient les dommages au niveau de la paroi artérielle, l’une des causes les plus importantes dans l’athérosclérose, en neutralisant les problèmes liés à l’oxydation et en régulant la tension artérielle.

Des études sur le jiaogulan ont également démontré la capacité de la plante à limiter l’accumulation de plaques en réduisant le mauvais cholestérol et les triglycérides et en augmentant le taux de bon cholestérol. En outre, l’herbe de l’immortalité augmente la production d’oxyde nitrique, réduisant ainsi l’adhésivité des plaquettes et contribuant à la protection contre la formation de caillots sanguins.

La liste des bienfaits du jiaogulan semble être sans limites… On a notamment prouvé qu’il était capable de soulager les symptômes liés au stress et à l’anxiété, de renforcer le système immunitaire, d’équilibrer la fonction hormonale et de protéger la peau des dommages causés par le soleil… Une plante aux nombreuses vertus, à considérer avec attention pour une meilleure santé.

564 mots

Combien coûte la rédaction d’un article santé et bien-être de ce type ?

Sur cUltiSanté, ce type d’article santé et bien-être est vendu au tarif défini par l’auteur, soit 40€ HT.

Ce contenu vous séduit ? Vous aimeriez un contenu santé et bien-être similaire pour votre site web ? Cliquez ici pour en savoir plus sur l’auteur