Les ballonnements sont des sensations qui touchent les hommes et les femmes et dont les origines peuvent être multiples. Un ventre ballonné résulte généralement en un ventre gonflé, des gaz et des sensations désagréables. Les spécialistes de la nutrition et de la digestion s’accordent à dire que les ballonnements sont tout à fait normaux et font partie du processus digestif. En revanche, lorsque les ballonnements sont trop fréquents ou trop importants, si la sensation d’avoir un estomac gonflé en permanence, le problème est tout autre. Il s’agit donc de comprendre d’où viennent les ballonnements pour pouvoir agir.

Vous sautez des repas

Êtes-vous du genre à ne pas manger de petit-déjeuner et à ne boire que du café jusqu’à l’heure du déjeuner ? Cette habitude pourrait très bien être la cause de vos ballonnements. Il se peut, par exemple, que votre estomac cherche à digérer quelque chose, car, en réalité, le petit-déjeuner est un repas à part entière. De nombreux professionnels de santé affirment également qu’il s’agit du repas le plus important de la journée. Puisque vous ne mangez pas alors que votre corps devrait assimiler de la nourriture le matin, ce dernier compense en créant des gaz qui causent les gonflements.

Vous êtes assis pendant de longues périodes

Travaillez-vous devant un bureau ou assis devant un ordinateur ? Êtes-vous de ceux qui travaillent en position assise de manière prolongée, se précipitent pour le déjeuner, apportent un sandwich au bureau et continuent à travailler jusqu’à ce qu’il est temps de sortir ? La tendance à rester sédentaire durant une bonne partie de la journée peut rendre difficile le mouvement des aliments dans le tube digestif, causant à terme une sensation de ballonnements. Ainsi, une simple promenade après le déjeuner contribue à faciliter la digestion et à limiter les ballonnements. Par ailleurs, l’activité physique, ne serait-ce que quelques minutes par jour, permet d’éviter la constipation, si le ballonnement semble être lié à cette dernière. En effet, l’exercice physique permet d’accélérer le transit intestinal et, par conséquent, d’évacuer les selles plus régulièrement. Il n’est nullement question de devenir un inconditionnel des salles de sport. Un peu d’exercice physique chaque jour suffit amplement.

Vous consommez trop de FODMAP

L’acronyme FODMAP désigne un groupe de glucides à chaîne courte, présent dans certains aliments et dont se nourrissent les bactéries du colon. FODMAP signifie « Fermentescibles » (pour F), Oligosaccharides (pour O), Disaccharides (pour D),  Monosaccharides (pour M), And (et pour A) et Polyols (pour P). En résumé, il s’agit d’un ensemble de glucides auxquels il se pourrait très bien que vous êtes sensible. Ces glucides à chaîne courte ne sont peut-être pas très bien absorbés au niveau de votre intestin. Les médecins pensent en effet que les bactéries présentes dans l’intestin ont tendance à fermenter ces sucres, créant ainsi des gaz tels que le dioxyde de carbone, l’hydrogène et le méthane au niveau du tractus gastro-intestinal.

Les aliments qui entrent dans la liste des FODMAP sont nombreux : l’ail, les haricots, les pommes, les poires, les pêches… Bien évidemment, souffrir de ballonnements en raison de la consommation de FODMAP ne signifie pas qu’il faut s’en priver intégralement. En revanche, les ballonnements indiquent que la quantité de FODMAP ingérée mérite d’être revue à la baisse.

Vous ne consommez pas assez de fibres

Les fibres présentent de nombreux avantages pour la santé. Saviez-vous qu’elles peuvent diminuer les ballonnements de manière considérable ? En effet, les fibres sont ce dont les bactéries ont besoin pour maintenir un microbiome en bonne santé. De ce fait, ce microbiome contribue à créer un système gastro-intestinal harmonieux et donc, moins de ballonnements. Malheureusement, de nombreux produits industriels et plats préparés, consommés en masse et surtout de manière fréquente, manquent de fibres de qualité et il est tout à fait possible que vos ballonnements s’expliquent par une consommation insuffisante de fibres.

Pour augmenter la consommation de fibres, misez sur des aliments complets comme le chou frisé, les épinards, les légumes à feuilles et envisagez quelques suppléments riches en fibres. Certaines biscottes, très savoureuses par ailleurs, sont également riches en fibres et peuvent tout à fait remplacer la petite collation en milieu d’après-midi.

Vous souffrez d’un trouble intestinal

Même chez les personnes dont le tractus gastro-intestinal ne présente aucun problème, des troubles gastro-intestinaux fonctionnels peuvent se produire, résultant en symptômes inconfortables. Ainsi, de nombreuses personnes souffrent du syndrome du côlon irritable alors que d’autres présentent des dyspepsies fonctionnelles (indigestions) affectant l’estomac. Le point commun entre ces deux troubles est le ballonnement qui peut être également associé à d’autres symptômes. Par exemple, il n’est pas rare de voir une dyspepsie engendrer une douleur au niveau de l’estomac supérieur ou des sensations de vide associées à des ballonnements. Les crampes au niveau du bas-ventre, en revanche, peuvent éventuellement être associées au syndrome du côlon irritable. Quelle que soit la douleur et quels que soient les symptômes, il est important de parler à votre médecin traitant de vos troubles afin d’envisager un traitement pouvant se limiter à un changement de régime alimentaire, une thérapie psychosociale et peut-être un changement de mode de vie. Dans tous les cas, votre médecin commencera par éliminer d’autres causes potentielles et c’est pourquoi il est important de mentionner tous les troubles les symptômes que vous ressentez.

Sébastien R. – Rédacteur web

879 mots

Combien coûte la rédaction d’un article santé et bien-être de ce type ?

L’agence éditoriale cUltiWeb propose ce type d’article santé et bien-être au prix de 73,84€ HT (image libre de droit comprise). Ce contenu vous séduit ? Vous aimeriez un contenu santé et bien-être similaire pour votre site web ? Cliquez ici pour obtenir un devis en seulement 24 heures sur le site cUltiWeb.fr.